Conseil en transformation digitale : un marché en forte croissance dans l’Hexagone..

Selon une étude menée par IDC France en début d’année auprès de 240 entreprises françaises de plus de 200 salariés, le marché français du conseil en stratégie digitale atteindra 2,6 milliards d’euros en 2018, soit une croissance de 25 % comparé à 2017. Ce secteur est donc plus important que celui du conseil IT qui, toujours selon le cabinet d’analyse, pèsera cette année 1,9 milliard d’euros.

En 2021, les dépenses en matière de conseil en stratégie digitale atteindront près de 5 milliards d’euros, dominées par la digitalisation des opérations (2,3 milliards d’euros ou 46% du total) et par les initiatives tournées vers l’expérience client (1,45 milliard d’euros ou 29% du total); deux segments qui devraient bénéficier de la croissance annuelle la plus forte. Avec une progression moins soutenue de 12% par an, le segment des services et produits digitaux représentera quant à lui 2,5 milliards d’euros, soit 25% du total en 2021.

Au cours des 24 derniers mois, 62 % des entreprises interrogées expliquent avoir eu recours à des prestations de conseil en stratégie digitale et 42% d’entre elles affirment que ces conseils ont débouché sur le lancement de nouveaux métiers, produits ou services.

Pour 59% de l’échantillon, la transformation numérique est une priorité depuis plus de deux ans. Une proportion que, selon IDC France, on retrouve aussi bien dans les PME de moins de 1.000 salariés que dans les entreprises dépassant ce seuil. Toutes tailles confondues, seules 8% des organisation sondées affirment que la transformation digitale n’est pas une priorité.

Le cabinet estime que l’on franchit une seconde étape de la transformation digitale, marquée par un accroissement des initiatives. En effet, 40 % des responsables interrogés envisagent ou prévoient un ou plusieurs projets digitaux dans leur domaine de responsabilité au cours des 24 prochains mois. Des nouveaux projets qui, pour un quart des 240 entreprises de l’échantillon, auront une portée géographique plus importante que les précédents. Enfin, pour 8 entreprises sur 10 qui envisagent un nouveau projet, celui-ci devrait s’étendre et toucher plusieurs entités métier, voire la totalité de l’organisation.

 

Source: Channelnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *